Référencement

Comment optimiser le référencement de votre e-commerce

referencement
Ecrit par Article Invité

Avoir une boutique en ligne, c’est une belle aventure : mais si vous voulez réussir, il faut investir au plus tôt dans le référencement SEO. Sans SEO, vous aurez du mal à gagner en visibilité et vos ventes en souffriront. Les clients viendront automatiquement visiter votre boutique dès son lancement. C’est pourquoi votre stratégie SEO doit être définie dès l’élaboration de votre e-commerce ; il faut ensuite la peaufiner et l’optimiser au fur et à mesure de votre développement.

Que votre boutique soit toute nouvelle ou pas, voici nos conseils sur les éléments essentiels à prendre en considération.

Commencez par votre recherche de mots-clés et votre stratégie d’optimisation

Les mots-clés forment la base du référencement :

  1.  De nombreux sites peuvent vous aider à trouver vos mots-clés, en commençant par Google Adwords et son Keyword Planner.
  2.  Consultez Amazon, vous obtiendrez ainsi une vue globale du langage utilisé pour parler de produits. Lisez les avis des consommateurs et observez la catégorisation
    des produits, vous verrez qu’Amazon a beaucoup à vous apprendre.
  3. Les outils gratuits ou payants tels que SEMrush sont également très utiles lorsque vous souhaitez valider vos mots-clés ou trouver de nouvelles idées.
  4. Consultez les forums, les réseaux sociaux et les blogs, vous y trouverez une mine d’informations pour la diversification de vos mots-clés.

Pour bien utiliser vos mots-clés, il faut connaître bien connaître votre créneau. Alors qu’est ce qu’une bonne stratégie d’optimisation ?

  1. Réfléchissez aux intentions du consommateur, étoffez vos mots-clés avec des termes plus longs et plus spécifiques comme par exemple « en ligne » ou « acheter »
  2.  Beaucoup d’utilisateurs lisent les avis en ligne, commencez à en regrouper pour votre boutique.
  3. Référez-vous au sites et blogs de vos concurrents et retenez ce qui semble bien fonctionner de leur côté. Quel type de changement et de nouveauté pourriez-vous apporter au marché ? Quel est votre USP (argument clé de vente) ?
  4.  Concentrez-vous sur les opportunités et la validation de vos mots-clés : à quoi ressemble le marché de ce mot-clé ? Comment serez-vous en mesure de rivaliser avec vos concurrents ? Ce mot-clé engendre-t-il des ventes ?
  5.  Règle numéro un : vos mots-clés doivent être en relation avec votre page. Il ne sert à rien d’optimiser un très bon mot-clé qui n’a rien à voir avec votre page.

Associez les bons mots-clés avec les pages appropriées

Ne sous-estimez pas l’importance de l’optimisation de chacune de vos pages. Il se peut que vous vendiez de nombreux produits similaires, faites attention à ne pas les mettre en compétition.

  1. Axez votre recherche par thème afin d’identifier et de différencier vos pages de produits. Insérez vos mots-clés dans l’en-tête et le corps de votre page, dans vos méta descriptions, et dans vos titres. Les noms de marque sont des termes de recherche populaires en e-commerce, tout comme les descriptions et les dimensions de produits. Utilisez ces variantes pour différencier vos propres produits de ceux de vos concurrents ou de lignes similaires.
  2. Il est également essentiel pour chaque page de votre site d’avoir une raison d’être : ceci est important pour votre référencement, mais également pour vos utilisateurs. Plutôt que de promouvoir plusieurs choses en même temps sur une page, veillez à ce que celle-ci soit claire, réfléchie et ciblée.
  3. Insérez vos descriptions de catégories et produits optimisées afin d’améliorer votre score de pertinence.
  4. Vous ne savez pas par où commencer ? Référez-vous à Whiteboard Friday de Rand Fishkin (en anglais), vous pouvez également consulter cette page qui parle des meilleurs blogs SEO à suivre.

Réfléchissez en détail à l’arborescence de votre site, ainsi qu’aux technologies web

Pensez à la façon dont vous avez organisé votre site, en particulier aux catégories et aux pages de produits. L’arborescence de votre site aura un impact direct sur sa structure en silo. Veillez à inclure assez de liens internes pour aider vos utilisateurs et les moteurs de recherche à comprendre le plan de votre boutique. Votre autorité SEO est concentrée dans vos pages de produits et de catégorie ; ces pages sont généralement les plus importantes lorsque l’on parle d’e-commerce. Cette autorité booste votre référencement ainsi que votre indexation dans Google.
Gardez toujours un oeil sur la performance de votre site. Les gros sites e-commerce peuvent se détériorer très rapidement s’ils ne sont pas mis à jour régulièrement. Faites attention à bien entretenir votre environnement : supprimez les produits qui ne se vendent pas, vérifiez toutes les redirections, corrigez les erreurs 404, vérifiez votre taux de crawl. Auditez régulièrement votre interface utilisateur, celle-ci a un impact majeur sur la facilité d’utilisation de votre site. Il est également important de maintenir une vitesse de chargement optimale (les sites lents ne convertissent pas vraiment).

Créez un contenu adapté à votre page

Vos pages de produits représentent vos meilleures chances de ventes. Elles doivent non seulement être l’aboutissement de votre stratégie SEO, mais elles doivent également vous représenter en tant qu’entreprise. Voici quelques erreurs de débutant que les gens ont tendance à commettre sur leurs pages de produits :

  1. Dans un effort désespéré d’améliorer votre classement, vous pourriez être tenté de bourrer vos pages de mots-clés, cela s’appelle le « keyword stuffing » (en français « bourrage de mots-clés »). Cette technique est plutôt déconseillée, car le contenu et le langage utilisés ne sont pas naturels, ils sont plus destinés aux robots qu’à l’utilisateur. Il est donc préférable d’investir dans un copywriting de qualité.
  2. En ce qui concerne la description de vos produits, essayez de ne pas utiliser un langage purement fonctionnel. Une bonne astuce : parlez de vos produits comme si vous les expliquiez à un ami. Prenez en compte les informations importantes du produit telles que ses caractéristiques, sa taille, sa couleur, ses conseils d’utilisation, etc. N’oubliez pas de parler de sa vraie valeur et de ses qualités.
  3. Pour rendre vos pages plus intéressantes, n’hésitez pas à inclure des objets dynamiques tels que des vidéos, des photos interactives, des avis de consommateurs, des témoignages, ou même du contenu généré par des utilisateurs (articles de blog par exemple). Le référencement, ce n’est pas que des mots-clés, c’est aussi faire participer les consommateurs et leur offrir une
    bonne expérience utilisateur (UX). Faites attention également à votre fiche produit – c’est la vitrine de votre site e-commerce!
  4. En montrant à vos clients que d’autres utilisateurs ont été satisfaits par l’achat de votre produit, vous serez plus en mesure de développer une relation de confiance avec eux. Intégrez des preuves sociales dans votre parcours d’achat afin de mieux les convaincre.

Faites attention à vos URLs

Évitez les URLs qui changent de paramètres lors de la recherche ou qui modifient les caractéristiques de vos produits (couleur, taille, etc.), cela pourrait nuire à votre référencement ainsi qu’à l’expérience utilisateur.
Assurez-vous que tous les liens entrants ou internes sont toujours liés à des URL permanentes, c’est à dire qui ne sont pas dynamiques : Vous obtiendrez ainsi de meilleurs résultats. Utilisez la balise rel=canonical pour diriger n’importe quelle URL dynamique vers sa page originale. Cela évitera tout problème de contenu dupliqué.
Du point de vue ergonomique, évitez les URL longues et trop complexes. Gardez votre sélection de produits aussi simple que possible.

Soyez audacieux et pensez aux visuels

Grâce aux réseaux sociaux, l’e-commerce est devenu beaucoup plus visuel. La SEO moderne est un mélange entre l’expérience utilisateur et la commercialisation ; pour un meilleur engagement des utilisateurs et pour de meilleurs résultats dans le commerce mobile, tablez sur l’optimisation visuelle.

  1. Les utilisateurs s’attendent à pouvoir analyser un produit sous tous ses angles avant de décider de l’acheter. Rassurez vos clients et mettez de nombreux visuels à leur disposition (photos, vidéos, etc.) pour qu’ils puissent évaluer eux-mêmes le fonctionnement de votre produit. Assurez-vous que les caractéristiques et les dimensions du produits sont mises en évidence, et que la couleur représentée sur votre site est fidèle à la réalité. Rien ne vaut une image trompeuse pour nuire à la réputation d’une boutique en ligne.
  2. Faites figurer vos produits dans des endroits intéressants et pertinents, évitez les fonds noirs et ennuyeux. Veillez à ce que vos images soient cohérentes et harmonisez la présence de votre marque. Votre budget a beau être très serré, vous n’avez pas besoin d’investir des millions dans votre stratégie de marque : pour vous aider à commencer, utilisez un outil gratuit de création de logo et demandez quelques services à vos amis créatifs.
  3. Assurez-vous de bien optimiser vos images avec autant d’informations que possible : soyez naturel et référez-vous toujours au thème de vos mots-clés.
  4. Les vidéos sont un outil d’engagement essentiel au e-commerce : elles mettent vos produits en valeur et elles peuvent également être une source d’information idéale pour votre service client.

Établissez des liens avec vos relations publiques

Vous aurez besoin de liens externes pour vous aider à référencer votre boutique. Les meilleures méthodes de netlinking (également appelé « link building ») s’appuient sur les relations. Pour vous promouvoir, n’hésitez pas à adopter une approche centrée sur les gens.

    1. Entretenez de bonnes relations avec les influenceurs, que ce soit par email ou à travers les médias sociaux. De cette façon, vous serez plus facilement en mesure de leur demander leur avis sur vos produits, ou encore de les remercier publiquement.
    2. Les internautes aiment partager les marques qu’ils trouvent intéressantes, leur ajoutant ainsi plus de valeur ; peaufinez bien l’histoire de votre marque afin de maximiser votre potentiel de partage.
    3. Concentrez-vous sur les influenceurs locaux pertinents qui s’adressent déjà à votre clientèle idéale.

N’ayez pas peur de vous aventurer dans le monde du référencement ; si vous êtes un vendeur ambitieux, vous y trouverez énormément de potentiel !
Et vous, quelle est votre astuce SEO préférée ?

Kayleigh Toyra – Écrivain & Entrepreneur
Copywriter du marketing & femme entrepreneur vivant à Bristol, Royaume-Uni. Passionné par Shakespeare, la poésie, et la vente (pas nécessairement dans cet ordre …) Venez dire bonjour sur Twitter.

A propos de l'auteur

Article Invité

Les articles invités sont réalisés par des professionnels du web marketing, au travers de leurs articles ils présentent leurs expertises dans un domaine bien précis. N'hésitez pas à vous rendre sur leur site/blog pour approfondir vos connaissances.

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement mon livre "Les conseils des plus grands"

ATELIER +

J'ai commencé à écrire ce livre en début d'année, je pense qu'il devrait vous plaire, à l'intérieur j'ai accumulé les conseils d'entrepreneurs influents qui vous permettront de connaitre le bagage qu'il faut pour se lancer ou pour se développer :) En bonus, je vous offre un petit guide sur comment mettre en place un formulaire pour récupérer des abonnés sur votre site

Merci !

Je viens de vous envoyer le livre "les plus grands", vous devriez le recevoir d'ici une vingtaine de minutes. En attendant voici un petit guide sur "Les 12 règles les plus importantes lors de la création de son site internet".