6 pièges à éviter en référencement (rappel de rentrée !)

Avec les vacances qui s’achèvent (vacances j’oublie tout !), il est bon de faire un petit rappel sur quelques fondamentaux du référencement naturel. Et notamment à propos des pièges basiques mais assez répandus encore, et surtout en trop grand nombre à mon avis pour ne pas en parler encore une fois ;-)

Vous serez d’accord avec moi, optimiser son site afin qu’il soit exploré par les robots des moteurs de recherche et dûment indexés dans les pages de résultats de ces moteurs (SERPS), est sans aucun doute la norme du monde du web aujourd’hui. Toutefois, cela ne remet pas en cause le fait que les débutants en référencement commettent des erreurs fondamentales en recherchant à attirer du trafic sur leur site et également à se faire remarquer en même temps.
Ces erreurs de référencement sont souvent considérées comme étant simplement insignifiantes. La vérité est que ces pièges fondamentaux coûtent cher aux gestionnaires des sites internet. Cet article traite de ces erreurs fondamentales qu’il faut éviter à tout prix si vous ne voulez pas que vos efforts de référencement se retournent contre vous et si vous souhaitez au contraire que votre site se positionne bien les résultats naturels.

Des pièges à éviter...

Voici donc 6 pièges à éviter pour votre référencement :

1.jpg 
Si chaque page de votre site a un contenu unique, alors pourquoi utiliser la même balise de titre pour toutes les pages ? Ceci entame la valeur de votre contenu et fait paraître votre site comme un seul résultat dans les pages des moteurs de recherche. En effet une seule page représente tout le contenu. Les moteurs de recherche accordent une haute priorité aux titres des pages et en intitulant toutes les pages de la même façon vous ne ferez que réduire vos possibilités de recevoir des résultats positifs. Chaque page doit donc être optimisée avec les Titres et Meta Tags reflétant les mots clés ou phrases-clés qui ont été utilisés sur cette page. Inutile donc (et c’est une erreur très couramment faites chez mes clients ceux qui débutent) de chercher à se positionner sur des mots qui sont pas dans le contenu du site…

2.jpg
Avoir au chargement de votre site, beaucoup d’images, d’animation flash ou de graphiques va à l’encontre de vos efforts d’optimisation, car les robots de recherche sont plus intéressés par le contenu textuel du site. Ils verront vos animations et vos graphiques seulement comme du code et, ainsi, ne seront pas en mesure de bien explorer et indexer votre site. Eviter donc de construire un site Full-Flash parce les moteurs de recherche sont  encore assez novices dans le déchiffrage de cette technologie (même si des progrès récents ont été faits par Google). Les moteurs de recherche (Google en tête) ont toujours considéré un contenu unique et de qualité comme le paramètre numéro 1  pour mesurer la valeur d’un site Web, donc accordez davantage d’attention à l’aspect de votre site. Cela parait élémentaire mais gardez à l’esprit que vous allez entraver l’accès à votre site aux principaux moteurs de recherche si vous intégrez des « frames » (cadres séparant différentes partie d’une page) dans votre site.  Spéciale dédicace à un de mes clients qui aime son site en frames :-( malgré maints essais pour le faire venir dans le droit chemin !

3.jpg  
Encore une évidence mais devant plusieurs exemples récents, je me dois de vous en parler. Rembourrer le contenu de vos pages web inutilement avec trop de mots clés diminuera votre crédibilité auprès des moteurs de recherche. Il est donc essentiel de ne pas exagérer en perforant le texte de votre site web avec des mots clés. Sélectionnez uniquement l’ensemble de mots clés / phrases-clés, qui est la plus pertinente pour votre site Web. Assurez-vous que les mots clés qui font partie du contenu de votre site Web également figurer dans la balise Titre de cette page en particulier, de sorte qu’elle reçoive toute l’attention voulue des moteurs de recherche. Le bon équilibre en référencement est de garder le contenu de votre site aussi naturel que possible et de gérer la densité de mot-clé pour qu’elle reste à un niveau acceptable. (Moins de 4%)

4.jpg  
Un autre écueil fondamental en référencement est d’utiliser du JavaScript pour lier les pages ou d’autres zones de votre site Web. C’est tout simplement dû au fait que les moteurs de recherche ne peuvent pas explorer le JavaScript et donc suivre les liens et leur accorder popularité et intérêt.

5.jpg
Un autre piège qu’il faut éviter totalement est de fournir des redirections de page. Les moteurs de recherche considèrent les redirections de page comme une tromperie, même dans les cas où une tentative de redirection est tout à fait légitime. Les moteurs de recherche n’apprécient pas d’emmener le visiteur vers une page qu’il n’a pas l’intention de visiter. Qu’ils sont attentionnés :-)

6.jpg  
Enfin, un piège redoutable qui peut être en fin de compte la cause fondamentale de la démolition de vos efforts d’optimisation est toute forme de duplication de votre site Web. Copier le contenu d’un autre site dans le vôtre peut provoquer de grands dommages à votre site. En effet Google ignore les pages qui sont anormalement trop proches. Évitez d’avoir le même contenu sur toutes les pages de votre site Web. Prendre du temps initialement pour développer un contenu unique et informatif pour chaque page va vous permettre de récolter de bons résultats à long terme. L’effort en vaut la peine.
Les efforts d’optimisation pour le référencement construisent une base solide pour le succès à long terme des campagnes de web marketing de votre site. Eviter ces écueils fondamentaux de référencement ne vous assurera pas d’atteindre le succès en ligne mais il pourra peut être y contribuer.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance. ;-)

 

aucun

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous gratuitement au flux RSS du blog, et vous serez automatiquement averti des nouveaux billets.

52 Commentaires pour “6 pièges à éviter en référencement (rappel de rentrée !)”

  1. Bon petit rappel des fondamentaux, je me permets de compléter le point 3 : demander de « gonfler » le contenu visible (corps de page), comme j’ai pu l’entendre, pour soi-disant charger en mots-clés, est totalement inutile. Un texte de longueur pertinente, entre 400 et 700 signes, suffit largement. Ce sont surtout les contenus les plus « haut » qui permettent d’être bien positionné.

  2. Merci Ange. Et oui, charger le site en mots clés était bon en l’an 2000 ! Depuis Google s’attache à detecter tous ceux qui sur-optimisent le site. Bien sûr, certains passent à travers les mailles du filet mais franchement, ça ne vaut pas le coup de tenter le diable (« Don’t be evil » qu’ils disaient !)

  3. Je me permets juste d’intervenir sur ça :
    « Un autre piège qu’il faut éviter totalement est de fournir des redirections de page. »

    Je pense que le terme n’est pas approprié. Les redirections telles que les 301 (permanentes) sont importantes lorsqu’un site change de nom de domaine ou lorsque l’on procède à de la réécriture d’URL.

    Peut-être voulais-tu parler des pages sattelites, créer pour les moteurs et non pour l’internaute ;)

  4. Bonjour Vincent
    Merci pour cette piqure de rappel.
    Pour développer le piège no 1 « Si chaque page de votre site a un contenu unique, alors pourquoi utiliser la même balise de titre pour toutes les pages ? », pour ceux qui ne connaitraient pas, je pense utile de signaler dans les « Outils pour les webmasters » de Google la rubrique : Tableau de bord > Diagnostic > Analyse du contenu
    Qui est vraiment TRES utile notamment quand on a un site comportant beaucoup de page.
    Voir ci-après les fonctions disponibles.
    => Problèmes avec les balises META description
    Balises META description en double
    Balises META description longues
    Balises META description courtes
    => Problèmes avec les balises title
    Balises title manquantes
    Balises title en double
    Balises title longues
    Balises title courtes
    Balises title non informatives
    => Problèmes de contenus non indexables

    Cordialement,
    Frederic

  5. Gis > Je suis d’accord avec toi et pratique régulièrement la redirection 301 (« redirection sur le serveur » pour les non initiés) pour mes clients mais pour Google qu’est ce qui distingue une technique interdite (pages satellites…) d’une technique licite (la 301) ?
    Et bien pas grand chose.

    fred62 > Tout à fait. Cet outil m’as même rendu des services sur des pages que j’avais oublié ! Alors très bonne remarque. Chers lecteurs, utilisez les « Outils pour les webmasters » de Google pour repérer vos pages en double.

    Merci pour vos remarques pertinentes !

  6. Il est toujours bon de rappeler les fondamentaux.

    Bon article et blog intéressant. Continuez comme ça.

    Alexandre Sippi,

  7. Merci Alexandre pour vos encouragements. Ravi que ça vous plaise

  8. Merci pour le rappel (enfin c’en est pas vraiment un pour moi….)

    De bons trucs à savoir.

  9. Je vous en prie Doc’
    A bientôt et merci pour votre retour

  10. Et comment peut on indexer le contenu du flash ? générer des html ?

  11. David > Plusieurs solutions existent :
    - Proposer une version HTML du contenu Flash.
    - Mettre les textes dans un fichier XML.
    - Proposer plusieurs fichiers SWF (1 par page)

    Cette 2ème solution est plus pratique à gérer car le XML est plus facile à mettre à jour et le travail n’est fait qu’une fois.

  12. Merci Vince, ok, j’ai les xml et google sait les indexer tout seul ? C’est des applications dynamique flash > XML

  13. // Commentaire supprimé pour 2 raisons :
    - hors sujet avec le référencement
    - ostentatoirement publicitaire.

    Merci Stéphane de ne pas confondre commentaire et bannière de pub //

  14. C’est effectivement toujours intéressant d’avoir de petits rappels. Je vous donne des idées intéressantes qui viennent directement du salon e-commerce à Paris de la semaine dernière :

    - 113-1320 : Les doivent être compris dans cette tranche pour les pages que l’on veut référencer.

    - Mots clés adwords: Plusieurs centaines de mots clés (entre 500 et 600). Même s’il n’y a qu’une seule visite par jour, c est ciblé !

    - Recherche de mots clés : Ne pas utiliser uniquement que la recherche google. (keywordhistory.com)

    - Aller voir les concurrents, leurs mots clés. Aller chercher les astuces.

    - Prendre également des mots clés adwords qui sont des phrases (2 ou 3 mots)

    - S’inscrire sur des sites comme dmoz.com pour plus de poids

    - Ne pas acheter de liens ! Avec plus de 50 liens par page, on peut être pénalisé

    - Ne pas oublier les encres, et ne pas trop les varier

    Enfin voila quelques idées données lors de conférences par des personnes qui ont fait leur preuve…

  15. Je pense qu’il manque des mots à certains moments… tout n’est pas très clair ! :/

  16. C’est un bon résumé quand même. Merci de l’avoir posté.

  17. Merci à tous.

  18. Certes. Cela dit, 500-600 mots clefs… c’est pour une annonce adwords ? Parce qu’il me semble que, justement, Google précise qu’au-delà de quelques dizaines ça ne devient plus pertinent (dans le sens où il y a trop de mots à gérer).

    Et c’est quoi 113-1320 ?

    Si je demande c’est justement parce que c’est intéressant. ;)

  19. Luc > Merci pour ces infos « live from e-commerce Paris » ! Je rejoins le Docteur Peuplu, il manque certains mots nécessaire à notre complète compréhension ;-)

    Docteur Peuplu > Effectivement, je ne pense pas que 500-600 mots clés par annonce soit pertinent. Mais une vingtaine d’annonce différentes pour ces 500 mots clés –> beaucoup plus.

    Merci à tous

  20. Merci pour ces précieux conseils

  21. Hey Vince,

    Tu as bien raison de faire ce petit rappel car il y a encore plein de betises sur le sujet.
    A titre d’info, google a commencer l’indexation des sites en Flash depuis juillet.. Donc OUI, on peut faire un site en flash et être référencé, sous certaines conditions.

  22. Tout à fait Greg :-)
    Mais j’ai été au salon e-commerce à Paris et crois moi, les résultat avancés par un acteur e-commerce qui a opté pour le 100% flash ne sont pas du tout convaincants …
    On peut avoir un site flash référencé mais il ne lutte pas avec un bon site HTML référencé.
    A+

  23. Merci pour ces conseils.. tout le monde viendra à faire cela alors faudra surement trouver autre chose.

  24. jluc > D’ici là, Google aura trouvé la parade et effectivement, il faudra trouver autre chose !

  25. merci pour ces conseils bien pratiques, je n’ai plus qu’à revoir mon site pour qu’il apparaisse un jour avant la cinquantième page dans google!! merci encore

  26. biographe > Tout le monde peut apparaître en 1ère page sur Google. Il suffit de prendre des mots que personne n’utilise ! Inutile mais vous être 1er sur Google ^^

  27. Merci pour ces conseils, excellent blog

  28. Merci Kate. Ravi que ça vous plaise

  29. je voulais apporter une correction, le contenu du flash est pris en compte ( acondition bien sur de respecter certaines normes).

    voila, sinon bon article vraiment.

  30. ceci se verifie d’ailleur sur ce site, le contenu des elements flash a été repris par google (visible en tapant le contenu du flash dans une recherche google.)

  31. Comme je le disais dans l’article : « les moteurs de recherche sont encore assez novices dans le déchiffrage de cette technologie (même si des progrès récents ont été faits par Google) »
    Et puis la rédaction de l’article, des progrès ont pu être faits :-)

  32. en effet vince, ça evolue tous les jours meme… google teste sans arret de nouvelles méthodes. Cela dit, pour le flash, il faut que le texte soit sous forme « textuel » et non fantaisiste

  33. Merci pour ces bons conseil, vince.
    encore une question: le php qui reconstruit dynamiquement les pages, c’est autorisé?

  34. Réunion … > Oui le texte doit être du texte html.

    Freddo > Bien sûr que c’est autorisé, c’est le but des pages dynamiques. Elles sont en fait construites avant que tu les vois dans ton navigateur (au niveau du serveur)

  35. Super ton petit rappel Vince.

    Sinon, c’est quoi les techniques pour référencer un site en flash ( même si ça ne marche pas trop bien) ?

  36. J’ai déjà répondu plus haut à cette question :-)

    Voici les réponses :

    Plusieurs solutions existent :
    - Proposer une version HTML du contenu Flash.
    - Mettre les textes dans un fichier XML.
    - Proposer plusieurs fichiers SWF (1 par page)

    Cette 2ème solution est plus pratique à gérer car le XML est plus facile à mettre à jour et le travail n’est fait qu’une fois.

  37. :) dsl
    Je n’avais pas lu tous les commentaires.
    Merci quand même

  38. Lol expert referencement et tu pose des question de debutant

  39. Bonjour,
    Très bon article.
    J’ai mon site tombé dans la Sandbox. Savez vous comment faire pour sortir et combien ça peux durer?
    Et dans combien des annuaire par jour il faut inscrire son site? pour progresser systematiquement dans les serps (et pas tomber dans la Sandbox).
    Merci de vos réponses

  40. Bonjour « Lingerie sexy » :-)
    La sandbox est une sanction quand certaines règles ne sont pas respectées.
    Vous parlez d’annuaires : évitez de vous inscrire sur beaucoup d’annuaires à la fois. Il vaut mieux 2 ou 3 annuaires par jour pendant 1 mois plutôt que 100 en 1 jour.

    Pour en sortir : patience ! J’ai vu que vous aviez une balise de vérification Google donc que vous utilisiez Google Outils pour Webmaster. Dans ce cas, soumettez votre sitemaps complet et regardez s’il n’y a pas de problèmes au niveau des vos pages.

    Bon courage

  41. Bonjour Vince,

    Je viens des régarder mes statistiques et j’ai 709 urls en Accès restreint par un fichier robots.txt .
    Ca peux être la cause de ma pénalité?

  42. Si ces URL font partie du back-office ou d’autres parties du site pas importantes pour le référencement, ce n’est pas grave.
    Si par contre, ce sont des URL importantes du site (comme la descente produit) il faut corriger le robots.txt

  43. Merci de tes réponses, comme je ne suis pas un référenceur pro, j’apprends four au mesure.
    Je ne connais pas « back-office » mais je vais essayer de corriger le robots.txt

  44. Bonjour, en lisant cet article il me semble que certains points ne sont plus d actualités maintenant. Je parle du JS les derniers algo de GG sont capable de suivre ces liens à présent.
    Une petite mise à jour de ce billet serait sympa car il peut etre utile à bon nombre

  45. classe découverte > Le JS est effectivement suivi mais il est comme le flash : un handicap par rapport à un site en HTML. Google peut voir à travers mais le positionnement sera moins bon qu’un lien en HTML. Donc le contenu est toujours d’actualité :-)

  46. Merci Vince de ta réponse, j’avais zappé cette subtilité, et c est bon à savoir. De toute façon, pour moi, c’est ni JS ni Flash pour le moment et pour cause j y connais rien ;)

  47. bon article que je découvre maintenant, merci

  48. Je suis totalement d’accord avec cet article.
    Il faut juste ne pas oublier de faire un contenu intéressant pour les internautes et pas seulement pour google et le référencement du site.

  49. C est vrai beaucoup de personne l oublie.
    Le contenu est la source de la réussite pour un site web.

  50. Merci Kate. Ravi que ça vous plaise

  51. tres bon article

  52. un grand merci pour l’article

Laissez un commentaire