E-publicité - Affiliation

13 conseils pour réussir un programme d’affiliation

Conseil
Ecrit par Thibault

Avec un modèle de rémunération à la performance, l’affiliation peut se révéler être un outil web marketing très performant. Cependant, pour mettre en place une programme d’affiliation efficace, il ne faut pas seulement les meilleurs bannières et la meilleure volonté, il faut surtout mettre en place une stratégie pour dynamiser ce programme sur du long terme, attirer les affiliés et tisser une véritable relation avec eux.

J’ai passé quelques temps à étudier l’affiliation aux Etats Unis et voici une série de conseils qui, je pense, vous seraient utiles.

Affiliation
L’affiliation a été inventée aux Etats Unis par Amazon

Donc si vous souhaitez lancer un programme d’affiliation ou bien optimiser le vôtre, lisez ces 13 conseils pour un programme d’affiliation réussi :

1. Regardez les programmes d’affiliation de vos concurrents

Regardez également ceux de secteurs comparables au votre et réfléchissez aux moyens que vous pouvez mettre en oeuvre pour votre programme d’affiliation soit plus attrayant. Le site Rentabilisez propose notamment de voir quelles sont les programmes et les modèles de rémunération adoptés par les annonceurs.

2. Payez vos affiliés correctement de leurs efforts

C’est un des points les plus importants. En effet, les affiliés étant motivés par la rémunération, si vous leur rapportez moins que vos concurrents, pourquoi vous choisiraient-ils ? Exemple : Si vous songez à offrir une commission de 10% sur les ventes de vos produits et que vos concurrents payent 30% pour les parrainages, vous risquez de perdre des affiliés qui adopteront le programme de votre concurrent.

3. Faites en sorte que votre programme d’affiliation soit plus lucratif en offrant des commissions résiduelles

Il s’agit d’un excellent choix si vous offrez un produit qui est payé sur une base résiduelle tel qu’un hébergement web ou un accès à un club ou un site. Exemple : L’affilieur vous paye 30% de commission chaque mois pour tous les clients que vous amenez au Club Untel. L’affilieur continue à vous payer les 30% par mois aussi longtemps que le client reste inscrit au Club.

4. Offrez des commissions sur la durée de vie du client. (lifetime commissions)

C’est à dire que vous allez rémunérer vos affiliés pas seulement pour le 1er achat effectué mais sur tous les suivants ! Vos affiliés pendront conscience de la puissance des commissions sur la durée de vie du client et travaillerons dur pour promouvoir vos produits et vous envoyer le plus possible de futurs clients.

5. Faites de la sous-affiliation (« two-tier »)

Le principe est proche du parrainage : En plus des revenus générés par les pourcentages sur les ventes des clients qu’ils vous envoient, les affiliés peuvent recruter d’autres webmasters, qui deviennent leurs sous-affiliés. A chaque commande créditée par un de leur sous-affilié, ils touchent aussi une commission. Récompensez donc vos affiliés en leur donnant une commission sur les ventes des personnes qu’ils rapportent à votre programme d’affiliation.

6. Ne laissez pas vos affiliés démunis

Fournissez beaucoup de bannières de formats différents à vos affiliés afin qu’ils puissent les utiliser pour promouvoir vos produits. En effet, beaucoup de sites sont uniques et c’est à l’annonceur de faire créer le plus de bannières possibles par son agence pour s’adapter aux sites des affiliés. Les formats peuvent être très variés alors profitez en et déclinez.

7. Soyez prompt à répondre aux e-mails de vos affiliés

Un moyen facile de perdre vos affiliés est de ne pas répondre à leurs questions au moment opportun, ou de ne pas répondre à leurs e-mails du tout. Cela montre que vous ne leur attribuez pas de valeur, et comme il y a beaucoup de programmes d’affiliation, vous perdriez de très bons affiliés au profit d’autres entreprises.

8. Donnez vos propres conseils et astuces

Donnez à vos affiliés des conseils et des stratégies qu’ils peuvent mettre en place pour augmenter leurs commissions. Ces conseils sont fonction des spécificités de votre site, de votre métier ou de vos produits.

9. Récompensez vos tops affiliés avec des commissions plus élevées et des primes.

Vous serez en mesure de réaliser plus de ventes sur le long terme parce que vos tops affiliés n’iront pas voir un autre programme d’affiliation où leurs efforts sont plus appréciés. Vous devez les « bichonner » ces tops affiliés, leur prévoir une rémunération spéciale (par exemple un incentive au clic pour les motiver)

10. Publiez une newsletter pour les affiliés

Votre newsletter pour les affiliés vous permettra de partager vos conseils avec eux, et de les garder dans un bon état d’esprit. Vous pouvez également utiliser votre newsletter pour garder vos tops affiliés enthousiastes à propos de votre programme.

Certains des moyens efficaces pour le faire :

– Partagez ce que font vos tops affiliés pour gagner des gros chèques de commissions.
– Faîtes de leur sites « une vitrine » et dites pourquoi leurs sites vendent mieux.
– Listez vos 5 ou 10 affiliés les plus lucratifs du mois.
– Faîtes un challenge et récompensez le(s) meilleur(s)

11. Trackez les ventes de vos affiliés avec précision.

Vos affiliés vont se douter de quelque chose s’ils vous envoient des clients et que vous ne créditez pas leurs commissions. Votre programme d’affiliation va perdre toute crédibilité et vous allez finir par perdre vos affiliés avec le bouche à oreille (notamment sur les forums)

12. Participer à des forums spécialisé dans l’affiliation, le web marketing.

Partagez vos précieux conseils et votre expertise avec les membres des forums auxquels vous participez. Incluez dans votre signature une bannière ou un texte qui fait la promotion de votre programme d’affiliation, et suivez toujours les règles des forums que vous rejoignez.

13. Adapter la rémunération à votre site

En effet, les 3 rémunérations disponibles (clic, formulaire, vente) ne conviennent pas à tous les types de site. Optez pour une ou deux bonnes rémunérations plutôt que de vouloir tout proposer.

Conclusion

Afin de conclure, je dirais qu’il ne faut pas oublier un point important pour certains sites: admettez que votre site n’est pas fait pour l’affiliation. En effet, certaines plateformes d’affiliation ne vous le diront pas mais tous les sites ne sont pas fait pour l’affiliation. En effet, si vous vendez des produits à prix très réduits et/ou que votre panier moyen est inférieur à 15 €, comment voulez-vous que votre programme soit rentable (à la fois pour les affiliés et pour vous) ? Idem, si vous avez une très forte connotation géographique ou une marque inconnue, il va être difficile de réussir à imposer votre programme d’affiliation.

Si vous n’êtes pas dans la liste des quelques imites que je viens de citer, j’espère que ces conseils vous aideront à mettre en place un programme d’affiliation gagnant-gagnant. Si vous voyez d’autres conseils importants que j’aurai oubliés, n’hésitez pas à commenter cet article.

A propos de l'auteur

Thibault

A la tête d'une vingtaine de projets web j'ai plaisir à partager mes compétences sur ce blog et au sein de Works Agency

16 Commentaires

  • Un autre point qui peut être vitale pour ce qui est après le programme, c’est d’essayer d’être le plus correct avec les affiliés, en d’autres termes éviter les taux d’annulation un peu élevés, essayer de ne pas dépasser 10% d’annulation, la preuve un dernier programme sur netaff qui avait des taux d’annulation atteignant les 80%… et croyez moi y en a certains webmasters qui vont plus jamais mettre en avant ce programme même ceux qui n’ont pas rencontré de grands problèmes sans oublier le délai de reversement aussi qui peut être un facteur de poids pour les éditeurs 😉

  • DispoWeb > Tout à  fait. Je disais en introduction, "tisser une véritable relation avec eux" et avoir un taux d'annulation faible et avoir un délai de reversement court est essentiel pour y arriver.
    Merci des précisions

  • Greg > Etant un modèle rémunéré à la performance, je vois mal l'affiliation s'essoufler 😉
    Je ne sais pas si la location de site marche bien au Canada, mais en France je n'en avait jamais entendu parler. Je ne sais pas si Google apprécie les accords de "location"

  • Il y a moyen de louer des sites pour bien moins cher qu'Adword. Du côté Canadien, il y a bcp d'opportunités de disponibles et je suis convaincu que c'est idem dans le .fr.

    La performance est une chose, la rentabilité une autre…

  • Deux réactions à votre article :

    « 5. Faites de la sous-affiliation (”two-tier”) »

    C’est une bonne approche, en revanche il faut veiller à ce que l’affiliation two-tier ne soit pas « trop » intéressante non plus. Le risque étant que les affiliés passent leur temps et leurs efforts à toucher des commissions two-tier en recrutant un maximum de nouveaux affiliés. Or le but reste d’obtenir des ventes ! En France il y a peu de cas parce que l’affiliation two-tier n’est pas très répandue, en revanche en UK et aux US, c’était très courant à une époque pas si lointaine.

    « 10. Publiez une newsletter pour les affiliés »

    100% d’accord avec vous. Par le passé je me suis rendu compte que pour réussir son programme d’affiliation, la meilleure approche est de FIDELISER ses affiliés avec le même soin que l’on fidélise ses propres clients.

    En réalité l’équation est simple : les affiliés sont-ils des clients potentiels de la boutique puissance 10 car prescripteurs de nouveaux clients ?

    Tant que la réponse est non, il faut boucler sur tous les points de l’article de Vince jusqu’à ce que le programme soit bon.

  • Gautier > Pour la sous-affiliation (”two-tier”)”, il est clair qu'il faut faire le bon dosage entre rémunération incitative à recruter des autres affiliés et rémunération trop incitative.

    Pour la newsletter, il est clair qu'avec une bonne rémunération, c'est le meilleur moyen de les fidéliser.

    J'aime assez votre approche. Merci beaucoup de vos réactions.

  • 1 : Choisir un Mauvais Produit à Promouvoir

    Tous les produits ne sont pas créés égaux. En effet, c’est probablement ce qui vous a motivé à vendre les produits des autres marketeurs. Pour la plupart, vous avez accepté le fait qu’il y a déjà une multitude de produits de bonne qualité sur le marché, et si vous créez votre propre produit, il ne pourrait pas rivaliser.

    2 : Choisir un produit avec un faible taux de conversion.

    Si vous choisissez un produit qui ne remplit pas toutes ces conditions, vous ferez sûrement de faibles bénéfices.

    3 : Vendre des rêves pour le compte de charlatans

    Ce piège est particulièrement important à éviter si vous avez une liste. Il suffit d’une promotion d’un de ces produits et vous pourriez finir avec un exode massif de votre liste. Encore une fois, ne faites pas cette erreur.

    4 : Choisir des produits qui offrent une faible commission

    Si vous utilisez votre liste pour faire la promotion de produits, il faut savoir que vos abonnés ne regardent pas toutes les offres qu’ils reçoivent en une journée. Choisissez donc celles que vous pouvez promouvoir efficacement. Si vous faites la promotion de quelque chose qui ne génère que 25% de commission pour vous, alors vous perdez beaucoup de temps. En réalité, vous pouvez sûrement trouver des produits similaires qui offrent une commission de 50% ou 75%.

    5 : Échouer dans la collecte des emails

    Recherchez toujours de nouveaux abonnés. Plutôt que de générer du trafic avec Adwords, optimiser votre site pour les moteurs de recherches ou d’autres méthodes et ensuite d’envoyer ce trafic vers votre lien d’affiliation, vous devriez faire l’effort de d’abord convertir vos visiteurs en abonnés.

    6 : Ignorer l’importance de la ponctualité

    Si vous pouvez véritablement écrire votre email comme si c’était une information, vous avez plus de chances d’attirer l’attention que si vous envoyez un lien pour un ebook écrit en 1998 et qui n’était pas particulièrement populaire.

    7: Ignorer Les Calculs Importants

    Beaucoup d’affiliés ne font pas les petits — pourtant importants — calculs requis afin de faire des affaires et leur assurer des bénéfices. Par exemple, beaucoup d’affiliés ignoreront complètement le pourcentage que Clickbank ou 1TPE prélèvent sur chaque vente. Au lieu de cela, ils regarderont simplement le prix et la commission.

    A propos de l’auteur :

    Stephane Munnier
    Infopreneur et marketeur sur internet depuis plus de 4 ans

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement mon livre "Les conseils des plus grands"

ATELIER +

J'ai commencé à écrire ce livre en début d'année, je pense qu'il devrait vous plaire, à l'intérieur j'ai accumulé les conseils d'entrepreneurs influents qui vous permettront de connaitre le bagage qu'il faut pour se lancer ou pour se développer :) En bonus, je vous offre un petit guide sur comment mettre en place un formulaire pour récupérer des abonnés sur votre site

Merci !

Je viens de vous envoyer le livre "les plus grands", vous devriez le recevoir d'ici une vingtaine de minutes. En attendant voici un petit guide sur "Les 12 règles les plus importantes lors de la création de son site internet".