Web Marketing

Comment augmenter son trafic avec le Web Marketing (1/2)

Vous avez un site de e-commerce récent ? Parfait.
Vous l’animez avec des bannières, des vidéos et du contenu qui change souvent pour que les visiteurs reviennent régulièrement ? Excellent.

Comment créer du traficMais justement, comment faites-vous venir et revenir les gens sur votre site ?

Comment créez-vous du trafic ?

 

Cet article a pour but de présenter les 2 techniques d’augmentation de trafic.

Les données de départ sont simples :
– soit vous avez du temps à investir
– soit vous avez de l’argent.

Je précise que cet article n’est pas destiné aux « hardcore web marketers » mais plutôt à tous ceux qui se lancent dans l’e-commerce et qui cherchent de l’info sur les stratégies pour augmenter leur trafic.

Cet article est divisé en 2 parties :

Voici donc la 1ère des 2 méthodes Web Marketing pour augmenter votre trafic

La méthode Web Marketing professionnelle

1 ) Référencement payant

Le référencement payant (appelé aussi PPC pour « Pay per Click ») est une méthode courante que de nombreux propriétaires de sites utilisent pour amener du trafic vers leurs sites. Elle consiste à construire des listes de mots clés et à écrire des annonces courtes et accrocheuses pour attirer le lecteur à cliquer sur votre annonce. Le référencement payant consiste généralement à pallier un référencement naturel défaillant ou à accroître sa position dans les pages de résultat des moteurs de recherche. En effet, vous apparaissez soit tout en haut ou soit à droite comme le montre cette image :

Liens sponsorisés

Pour chaque clic sur vos annonces,  vous payez une somme définie à l’avance (par exemple 0,10 € le clic).

Selon votre marché et la concurrence qui y règne, le coût des mots-clés peut vraiment varier (allant au-delà de huit euros si vous recherchez le mot « crédit »  par exemple)

Avantages :

– Rapidité de mise en œuvre. En 1 heure, vous apparaissez 1er sur Google.
– Coût maîtrisé : Vous pouvez définir votre budget maximum.
– Bon paliatif en cas de référencement naturel très difficile ou mal optimisé

Inconvénients :

– Dés que vous arrêtez de payer, vous disparaissez…
– Concurrence accrue sur beaucoup de secteurs
– Nécessite du temps pour l’optimisation (sauf si vous êtes sur une niche)

2 ) Affiliation

L’affiliation est une technique qui consiste en un échange entre un affilieur (un annonceur qui vend des produits ou des services) et un réseau de sites (les affiliés). Tout cela géré par une plateforme d’affiliation qui s’occuper de gérer les échanges de flux entre les 2 acteurs. L’affilieur propose un programme composé de différents types de bannières (images, flash, textes…) aux affiliés qui les récupèrent et les placent sur leur site. L’affilié est rémunéré pour le trafic qu’il apporte à l’annonceur selon trois modes de rémunération :

– Le clic qui mène au site.
– La visite avec remplissage de formulaire (devis, simulation, newsletter etc…)
– La visite avec achat sur le site de l’affilié.

Ces trois modes offrent une palette de rémunération à beaucoup de webmasters.

L'affiliation

Il s’agit pour faire simple d’une version en ligne d’une force de vente. Vous devez créez un réseau de prescripteurs qui vont promouvoir vos produits en échange d’une commission à la performance. Toute la partie logistique (facturation, expédition) reste à la charge de l’affilieur. L’affilié étant un apporteur d’offre. Amazon a par exemple plus de 300 000 affiliés.

Avantages :

– Stratégie rémunératrice gagnant-gagnant : plus les affiliés sont payés à vous apporter des clients et plus vous gagnez de l’argent
– Stratégie basée sur la performance
– Si les visiteurs ne font pas d’action, la visibilité est gratuite.

Inconvénients :

– Nécessite une optimisation constante pour des programmes d’envergure, voire même une personne dédiée.
– Ne convient pas à tous les sites (notamment les sites sans notoriété, ou limité géographiquement, ou à faible panier moyen)

3 ) e-mailing

On distingue ici principalement deux types : l’e-mail marketing et le mass mailing.

Le mass mailing est l’action d’envoyer des e-mails à tout un fichier sans faire de segmentation. Cette action est généralement peu coûteuse et permet de s’essayer à l’e-mailing. Cependant elles montrent très vite ses limites car la rentabilité à moyen terme n’est pas très bonne. En effet, il est plus approprié d’envoyer à chaque typologie de clients une offre et ainsi d’augmenter les rendements de vos actions.

Avantages du mass mailing :

– Facile quand on débute l’e-mailing : ma création graphique à … tout mon fichier !
– Peu cher (le coût pour mille peut atteindre moins de 1 €)

Inconvénients du mass mailing :

– Les résultats baissent au fur et à mesure des envois …
– le manque de pertinence conduit fortement au désabonnement.

e-mailing

L’e-mail marketing consiste à segmenter son fichier (= séparer les clients en différents groupes) et à adresser différents messages et différentes offres à vos clients. Par exemple, envoyer un mail avec une offre à -20% aux meilleurs clients ou aux clients à réactiver et ne faire une offre « que » de  – 10% aux clients qui achètent peu souvent.

L’e-mail marketing permet également de créer des scénarios selon les achats ou la période. Les possibilités sont multiples :

– envoyer un mail 2 mois après l’achat pour demander si la personne est satisfaite de son produit et lui en proposer d’autres.
– Envoyer un e-mail suite à un abandon de panier (Vous avez quitté le processus d’achat à la dernière étape, s’il s’agit d’une erreur, nous serions ravi de vous offrir les frais de port sur l’achat de votre article.)
– e-mails pour un anniversaire, une date spécifique (Saint Valentin, Pâques, Fêtes des mères…)
– e-mails d’alerte de disponibilité des produits ou des services.
– e-mails et scénarios de conversion et de réabonnements
– Programmes de fidélité

Avantages de l’e-mail marketing :

C’est un régal si vous avez la « fibre marketing » car vous pouvez communiquer de façon précise, pertinente et rentable (car vous avez forcément de meilleurs résultats en ciblant)
– La rentabilité et les taux de transformation sont bien meilleurs que ceux du mass mailing.
– Les multiples possibilités pour améliorer la relation client.

Inconvénients de l’e-mail marketing :

– Plus cher
– Plus long à mettre en place que le mass mailing.

4 ) Comparateurs de prix /  shop bots

Les shop bots ou comparateurs de prix sont des sites qui vous permettent de trouver et comparer des produits sur Internet en recensant toutes les offres des sites e-commerce. Pour faire simple, vous soumettez votre base de données à un comparateur de prix, puis un internaute recherche un de vos produits. Si l’internaute clique sur votre annonce, vous aller payer un coût au clic déterminé à l’avance (par exemple 0,15 € le clic.)

Comparateurs de prix

Certains comparateurs de prix permettent une indexation gratuite mais en contrepartie, la visibilité est très faible.

Avantages :

– La facilité de trouver les sites qui vendent tel ou tel produit. Cherchez un « téléviseur » sur Google et vous verrez le nombre de comparateurs dans la page. Cliquez sur l’un d’entre eux et voyez comme vous n’aurez pas de mal à comparer les différents sites.
– Certains donnent les coûts de livraison. Ce qui permet de classer par prix total et de voir le produit réellement le moins cher.
– Idéal si vous êtes positionnés sur le prix. (Si vous êtes sur la qualité et donc plus cher, ça va être difficile…)

Inconvénients :

– Le principal biais des comparateurs de prix est qu’il suffit de payer plus pour être plus visible. C’est-à-dire que si vous payez plus que vos concurrents, vos annonces apparaîtront au-dessus des leurs.
– les comparateurs de prix ne couvrent pas tous les sites de commerce électronique.
– les bases de données ne sont pas toujours à jour.
– le manque d’équité (payer plus pour être plus visible)

5 ) Buzz marketing / viral / jeux concours

 Le marketing viral consiste à créer un mini site avec un jeu concours, des bannières, et d’orchestrer toute une campagne (notamment d’e-publicité) afin de faire connaître votre mini site. Sur ce mini site, il y a un très souvent jeu en Flash qui donne la possibilité aux internautes de gagner un prix ou un cadeau. À chaque étape, l’internaute doit donner au moins une adresse e-mail d’un de ses contacts pour augmenter ses chances de gagner. D’où la viralité. Il faut également faire connaître le mini site sur les blogs et autres sites « influents ». C’est ce qu’on appelle générer du buzz.

Buzz Marketing

De 7000 € le mini site avec jeux simple à plus de 40 000 € le mini site avec vidéos, jeux en flash avec système de points, campagne web… on trouve de tout aujourd’hui en matière de buzz. Le buzz idéal renvoient l’internaute vers le site e-commerce et/ou créer un attachement à la marque.

Avantages :

– Si le buzz prend, la campagne va rapporter bien plus qu’elle n’a coûté.
– Il suffit d’une très bonne idée. (Cela peut aller dans les inconvénients, je vous l’accorde)
– La créativité et l’inventivité sont récompensées.

Inconvénients :

-Si le buzz ne prends pas où que l’agence qui s’occupe du buzz ne le dynamise pas, le bouche à oreille va être négatif et générer des réactions à l’opposé du but recherché.
– A force de voir des jeux-concours tous les jours dans leurs boîtes e-mail, la saturation arrive …

6) e-Publicité

L’e-publicité (ou publicité en ligne) consiste à la diffusion de bandeaux publicitaires (appelés aussi bannières) sous forme graphique (bien qu’on trouve des bannières textuelles). Le passage par une régie publicitaire pour la gestion des campagnes est recommandé. Elles représentent un intermédiaire entre les annonceurs (qui veulent diffuser leur campagne) et les éditeurs (propriétaires de sites internet qui réservent une partie de leur surface d’affichage à la diffusion de bannières de pub). Les régies prennent un pourcentage compris entre 30% et 60%.

L'e-publicité

Il existe plusieurs formats de publicité (Skyscrapper, Bannière, Rectangle, Pop-up, Pop-under, Expand banner etc…) qui se classent du plus petit au plus envahissant !

Voici les 2 modes de rémunération de l’e-publicité :

  • Le CPC (Coût par clic) : nombre de clics uniques sur les bannières.
  • Le CPM (Coût par mille) : rémunération en fonction du nombre d’affichage.

Avantages :

–  Si vous y mettez le budget, vous pouvez obtenir une visibilité exceptionnelle et toucher toutes les cibles que vous souhaitez.
– Marché mature et régies qui connaissent bien leur métier : cela peut rassurer les annonceurs qui n’ont jamais fait d’e-publicité.

Inconvénients : 

– Les internautes supportent de moins en moins les bannières pour leur côté intrusif et en décalage avec le site.
– La rémunération au coût par mille n’est pas à la performance et donne des rendements en baisse
– Le phénomène de banner blindness (aveuglement à la bannière : les internautes ne voient pas les bannières quand elles dénotent trop du site) est une réalité.
 

Conclusion

Ces techniques bien connues des web marketers sont toutes complémentaires et doivent être prévues dans une stratégie Web Marketing globale. Elles permettent d’augmenter le trafic vers votre site avec un apport de trafic plus qualifié ou plus massif. Afin de mesurer les retours et la pertinence de ces leviers, l’implémentation d’un bon outil d’analyse d’audience (de type HBX ou Site Catalyst) est une étape à ne pas négliger.


Pour la 2ème partie concernant les méthodes pour acquérir du trafic, voici le lien :

Comment acquérir du trafic gratuitement.

Vous y trouverez notamment la réponse à la question que vous vous posez certainement tous : mais où est le référencement naturel ?!

Qu’en pensez-vous ? Etes-vous d’accord avec ma vision de ces méthodes d’acquisition de trafic ?

A propos de l'auteur

Thibault

A la tête d'une vingtaine de projet web j'ai plaisir à partager mes compétences sur ce blog et au sein de Works agency

34 Commentaires

  • Le problème des e-mailing c'est qu'au bout d'un certain les résultats baissent considérablement sans parler des risques de non lecture, suppression automatique etc000, la meilleure solution reste le PPC, ça nous rapporte principalement du traffic ciblé donc rentable 😉

  • Et pourtant, chez plusieurs de mes clients, l'e-mailing est de loin la technique qui génère le plus de trafic qualifié et surtout de ventes.
    Le PPC est clairement idéal sur une niche mais quand la concurrence est trop rude et bien c'est difficile de payer plus pour avoir le même trafic.
    Merci de ton retour.

  • Pour revenir au premier message et aux premières analyses à qui s’adresse ce genre de technique ? Exemple : une agence de référencement qui ne promet pas de recette magique afin de manipuler les résultats ni d’apporter des milliers de visiteurs avec un référencement automatique mais qui propose un travail long et fastidieux qui au final sera durable et payant pour son client selon vous que doit elle choisir ? Lien sponsorisé ( à plus de 1€ le clic ) ? Un jeux (pas vraiment cohérent) ? l’emailing ? autre …?

  • refconsult-paris > Bien évidemment, le référencement naturel est la solution n°1 à envisager pour moi. Elle fait partie du 2ème article : Comment acquérir du trafic gratuitement.
    Par contre, je ne pense pas qu'il faille en choisir une par rapport aux autres. En effet, chaque levier apporte un trafic différent et a ses propres qualités. Et là, il faut le conseil d'une agence (ou de l'expérience) pour savoir quels leviers utiliser et mettre en place une stratégie Web Marketing.

  • Je suis d’accord . c’était un peu le sens de toutes ces questions. Selon l’activité et les objectifs du client nous devons lui proposer telle ou telle stratégie. Cela dit, je suis confrontée a certains problèmes et je me pose certaines questions.
    1) Comment une agence qui a pignon sur rue (enfin pignon sur internet) peut garantir une position sur la premièere page de Google ? Garantie de moyens ou de résultats ?
    2) A part la progression d’un site sur des mots clés précis, j’ai beaucoup de mal à expliquer à certains clients qu’il n’y a que 10 places sur une première pages d’un moteur de recherche !
    3) selon vous comment la « gratuité » d’un référencement peut attirer tant de professionnels ? Et comment les mêmes agences sérieuses peuvent encore proposer une « inscription » (et non pas un référencement) sur des centaines d’outils de recherche alors que cela peut gravement nuire au site en question ?

  • refconsult-paris >
    1) Aucune agence saine d'esprit ne peut garantir un positionnement. Celles qui le conseillent sont à éviter. Seul Google est maître du positionnement dans son moteur.
    2) Eduquer ces clients est une partie difficile en effet. Il veulent souvent se positionner sur des mots génériques, apportant peu de trafic et  .. demain ! A vous de leur faire comprendre que ce n’est pas ça le référencement.
    3) Parce que le référencement est le levier qui crée le plus de trafic qualifié à moindre coût. Ces agences sont comme au point 1)  à éviter. Soumettre le site à autant de moteur/annuaires ne fera que rendre le site suspect pour Google. Direction la sandbox ou le black listage !

    Merci de soulever ces questions. Par contre, vous avez bien un pseudo derrière ce nom 🙂

  • 1) « Et pourtant qu’elle était belle… et pourtant…. »
    Je confirme que certaines agences très sérieuses garantissent une position dans le top10 ! A mon humble avis leur contrat doit mentionner une « garantie de moyens » et non pas de résultats. Bref pour ma part je préfère garantir un travail sérieux du côté de la longue traine.
    2) Ahhhh ces Tpe et Ces Pme qui font vivre la France ! De véritables garnements qu’il faut aider, éduquer et chérir !
    3) je parcours les blogs et forums depuis peu pour proposer un test au « référenceurs » , indépendants ou autres qui seraient intéressés …

    Le test consiste à suivre des règles simples sur une requête de deux mots clés (référencement internet ou référencement site ou autres…). Par règle j’entends , création d’une nouvelle page, css, pas de tableau, , un contenu sémantique agréable pour le lecteur, 4 paragraphes au maximum, mots clés là ou il faut, une densité égale… bref une structure saine..

    La deuxieme étape est d’échanger un lien entre les participants. Un lien destiné aux moteurs de recherche et non pas aux internautes sans pour autant mettre le texte en blanc sur un fond blanc !

    Qu’en pensez vous ?

    Un prénom derrière ce pseudo ? :-)..Nathalie

  • Nathalie > C'est une sorte de concours de référencement ? Par contre pourquoi choisir des mots clés "utiles" (comme référencement site) et non pas des mots inventés comme le font les autres concours (globalwarming awareness, mangeur de cigogne etc…)
    Sinon ça peut être un bon moyen de se tester mais j'avoue que je ne suis pas trop test in vitro et concours. Je préfère le grand bain 😉

  • non ce n’est pas un concours c’est un test réel avec des mots clés utiles et lié à l’activité du référencement mais en partant d’une page vierge . pour obtenir de vrais résultats…
    Sinon le grand bain c’est …?

  • Nathalie > Au temps pour moi.
    Le grand bain c'est une façon imagée de parler du référencement des sites de nos clients. En situation réelle, très concurrentielle pour la plupart.

  • Salut,
    Article très complet mais je vois quand même un oubli important: le contenu web.
    Etant personnellement gestionnaire d’un site internet depuis 2000, tous les canaux d’acquisition de trafic décrits sont effectivement top sur le papier mais après 10 ans, ils atteignent un plafond et ne permettent plus d’amener + de trafic. Plus encore, avec le systeme d’encheres pour beaucoup (www.google.fr, http://www.kelkoo.fr) on se retrouve a acheter le meme trafic toujours plus cher.
    Depuis 1 an environ, j’ajoute a ces canaux la rédaction de contenus optimisés pour le référencement et j’obtiens d’excellents résultats (surtout depuis le changement d’algo de Google en mai 2010). Pas mal de sociétés se positionnent sur ce créneau. Pour qui veut du volume, du quali et de l’optimisé SEO, je recommande Edit-place: http://www.edit-place.com. On achète du contenu, on tracke le trafic et les ventes et on peut sortir des coûts d’acquisition intéressants (inférieurs aux canaux traditionnels).

  • le mieux c’est de participer sur les forums répondre aux questions posé par les membres comme sa on a plus de chance que les visiteurs remarquent le lien de votre site on bas des messages , etc …

  • salut à tous,
    Les forums et commentaires sont en effet de très bonnes solutions elles favorisent le référencement naturel et le search sur du long terme. Cependant c’est un long très long travail pour booster son trafic et son audience adwords et facebook ad sont de très bon moyen pour avoir du buzz très rapidement et a partir de là pourquoi pas proposer un ebook gratuit car le trafic générer pas ce genre de pub reste très éphémère…
    Donc au final beaucoup beaucoup de travail la solution à ce jour économique est les diggs et les vidéos.
    Voilà
    KAYS DAKKRIS
    http://www.trentyoneclub.com
    Le club des nouveaux dirigeant

  • Bonjour,

    Merci pour cet article très complet qui permet de voir toute l’étendue des méthodes de référencement.

    En ce qui concerne le trafic payant, que faut il privilégier pour obtenir des visiteurs ciblé lorsque l’on a un budget limité ?  cpc ou cpm ?

    Merci d’avance 

  • Une méthode effectivement très efficace ! Mais personnellement, pour le moment (et par défi), je n’utilise aucune manière payante d’acquérir du trafic, et je réalise tout le référencement de mon site internet moi-même, progressivement.

    Au plaisir de te lire et à bientôt ! 

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement mon livre "Les conseils des plus grands"

J'ai commencé à écrire ce livre en début d'année, je pense qu'il devrait vous plaire, à l'intérieur j'ai accumulé les conseils d'entrepreneurs influents qui vous permettront de connaitre le bagage qu'il faut pour se lancer ou pour se développer :) En bonus, je vous offre un petit guide sur comment mettre en place un formulaire pour récupérer des abonnés sur votre site

Envoyé

Merci! Consultez votre boite mail pour découvrir le livre :)

 

RESEAUX